JUIN 2019


La Voix du Nord

Cléty, un nouvel escape game à la rescousse d’une archéologue disparue

Une archéologue de renom, reconnue pour ses inventions, a disparu. Que s’est-il passé ? C’est l’énigme que Laurent Véniel, créateur de l’escape game 38CC veut vous faire résoudre à Cléty. Dans la grande maison 1900, chaque objet est susceptible de vous emmener sur les traces de l’exploratrice, ou de vous dérouter… Un jeu captivant.

Avez-vous lu la nouvelle dans le journal ? Louise Delaleau, historienne archéologue, a fait une nouvelle découverte. Dans le village de Cléty, à l’heure de partir à sa rencontre, une autre nouvelle tombe : l’exploratrice a disparu. Qu’est-elle devenue ? Que recherchait-elle ? Ce sont les premières questions qui viennent à l’esprit des participants « explorateurs » qui devront remonter le fil de la vie de l’historienne au cours d’un escape game qui a tout emprunté à la réalité.

Dans une maison 1900, encore dans son jus, Louise cachait un secret, son invention, l’une de celles qui pourraient changer du monde. Sans nouvelle de l’archéologue, difficile d’en savoir plus. Pour dissiper tout le mystère qui plane au-dessus de ces lieux marqués du sceau de l’Histoire, de nombreux indices sont disséminés dans la maison. Les moindres recoins, les moindres objets – armoire à pharmacie, machine à écrire, livres, diapositives, journaux, coffre-fort, etc. – sont à examiner à la loupe, ils ont des choses à vous dire. « On peut résoudre l’énigme sans forcément avoir tous les indices ou résolu toutes les énigmes », explique Florent Véniel, créateur de l’escape game 38CC.

Que s’est-il passé ?

Le jeu, familial, est parfait pour : ceux qui ont du nez, ceux qui aiment fouiner et se glisser dans la peau de l’enquêteur. « Il y a une véritable progression dans le circuit pour ceux qui aiment la réflexion ou ceux qui préfèrent la manipulation des objets », souligne Noëlle Véniel, épouse de Florent et partenaire de cette auto-entreprise d’un nouveau genre à Cléty. « On avait envie de tonifier ce territoire. À Saint-Omer, il y a déjà un escape game magnifique, on en voulait un autre ici », sourit le couple.

Le pari est réussi pour Florent Véniel, professeur en école d’ingénieur, qui tire les ficelles de cet autre monde. Il laisse aux participants les clés. La vieille machine à écrire va-t-elle livrer ses secrets ? Tous les objets semblent narguer les enquêteurs, chacun peut les mener sur une piste, bonne ou mauvaise ? Vous le saurez très vite, l’escape game 38CC ouvre ses portes le samedi 6 juillet.